J’AI TESTÉ… LA MÉTHODE EPILODERM

Elle pourrait presque rendre nos séances d’épilation à la cire agréables. Voici pourquoi. 

À bien y réfléchir, n’est-ce-pas un non-sens de ne pas aller dans le sens du poil ? La question semble futile ? 

Elle est pourtant… de bon sens ! 

En « arrachant » à rebrousse-poil, comme enseigné traditionnellement dans les écoles d’esthétique et pratiqué en institut, le risque est grand de casser le poil, et ainsi de provoquer irritations ou infections. 

Unique (et brevetée depuis 2007), la méthode Epiloderm choisit d’aller à contre-courant. Comme toutes ses consoeurs de l’institut, Maud, l’esthéticienne à qui j’ai confié mes jambes, y est formée. 

Aucune douleur. Première surprise : elle applique de très larges et très longues bandes de cire spéciales, à 100% d’origine végétale. Deuxième surprise : elle retire dans le sens de pousse du poil. Souple et malléable, moins chaude, la cire ne casse pas, ne colle pas et, surtout, ne provoque aucune douleur ! 

Elle effectue un deuxième passage, cette fois dans le sens inverse, pour saisir le duvet. 

Cette méthode douce promet une repousse plus lente et une diminution progressive du système pileux. 

Demi-jambes: 25€. Aisselles : 15€. Maillot:18€. Prix à partir de, variables selon les instituts. 

www.epiloderm.fr

INSTITUTS PARTENAIRES : https://epiloderm-institut.com/instituts-partenaires/